fbpx Press "Enter" to skip to content

Avoir une bonne mentalité au tennis

Comme tous les sports, le tennis se joue aussi bien sur le terrain que dans la tête. Avoir une bonne mentalité au tennis est donc crucial. Non seulement pour gagner si vous jouez en compétition, mais aussi pour ne pas devenir le joueur désagréable avec qui personne n’a envie de jouer. Croyez-nous, on en a vu des disputes entre bons amis qui auraient pu être évitées. 

Gérer sa frustration au tennis

Peu importe le niveau auquel vous jouez, et que ce soit en compétition ou en loisir, la frustration fait partie du sport. Même les plus grands joueurs la connaissent, alors ne pensez pas y échapper. Ce qui compte est de savoir la gérer pour qu’elle ne vienne pas gâcher votre plaisir de jouer.

Pour être performant au tennis, il est donc nécessaire d’avoir une bonne mentalité sur le court, mais aussi en amont. En effet, la frustration peut se construire en dehors du court, à cause de mauvaises habitudes mentales.

réservation terrain tennis

Pour éviter la frustration, mieux vaut donc :

  • Ne pas chercher la perfection. La perfection n’existe pas.
  • Connaître ses forces pour avoir des attentes cohérentes
  • Accepter le fait de ne pas pouvoir tout contrôler et de faire des fautes “bêtes” de temps en temps
  • Ne pas se considérer comme “nul” simplement à cause d’une défaite
  • Toujours relativiser
  • Ne pas jouer pour les autres, mais jouer pour soi

Comment ne pas ruiner une amitié sur le court

Jusqu’alors nos conseils s’adressent surtout aux joueurs qui souhaitent travailler leur mental pour les tournois amateurs. Mais les tennismen du dimanche qui jouent entre amis, on ne vous oublie pas. On fait même plutôt partie de cette catégorie d’ailleurs.

On le sait bien, les grosses disputes entre partenaires de doubles ou sparrings du week-end sont légions au tennis. Et elles peuvent facilement ruiner tout le plaisir de ce si beau sport. 

On ne peut donc que vous conseiller d’éviter les punchlines assassines après une faute directe, les “concentre-toi bon sang”, “si on perd, ça sera ta faute” ou encore “j’aurais mieux fait de jouer avec ta soeur”. Oui oui on l’a déjà entendu sur un court celle-là.

Ces petites phrases peuvent certes soulager vos nerfs une demi-seconde, mais risquent surtout de rendre l’ambiance rapidement délétère. Et cela vaut aussi au padel, au badminton, etc.

Que faire lorsqu’on joue un adversaire désagréable

En compétition, vous êtes sans doute déjà tombé contre un adversaire insupportable, malhonnête, mauvais joueur, etc.

Parmi les comportements toxiques on peut citer les joueurs qui :

  • critiquent le jeu de l’adversaire à chaque point perdu
  • crient “ALLEZ” à chaque service raté par l’adversaire
  • s’énervent sur les annonces de balles ou les contestent avec mauvaise foi
  • cherchent des excuses pour refaire leur service après une double faute
  • Etc.

Il faut savoir faire avec. Quels que soient l’âge et le niveau de l’adversaire que vous affrontez, il y a des chances pour qu’il se comporte comme ça.

Dans ce cas, il y a 2 types de réactions possibles. Vous pouvez être intimidé, énervé ou frustré, et balancer le match. C’est tout à fait humain comme réaction, mais par conséquent votre adversaire aura gagné grâce à ce petit jeu vicieux.

Ou bien vous pouvez voir ce comportement comme une source de motivation supplémentaire. Et quoi de plus jouissif que d’humilier à la loyale un mauvais joueur ?

Enfin, derniers conseils, si votre adversaire est, semble-t-il, un véritable tricheur en herbe :

  • Restez toujours sur vos gardes en match officiel. Soyez sympathique mais montrez dès le début du match que vous n’allez pas vous laisser marcher sur les pieds.
  • Soyez poli, ferme et clair lorsque vous parlez avec votre adversaire.
  • N’hésitez pas à aller voir le juge arbitre. Vous faites ainsi comprendre à votre adversaire que vous n’allez rien lâcher.

Un cas (très) particulier : jouer au tennis ou au padel avec son conjoint ou sa conjointe

réservation terrain padel

Avoir son partenaire dans la vie comme partenaire sur le court, ça à l’air sympa non ? C’est une question épineuse, qui divise, surtout chez les joueurs de double mixte. Mais après tout, si vous aimez votre conjoint(e) et que vous aimez le tennis, pourquoi ne pas essayer?

Si vous êtes prêt à tenter l’aventure, voici 3 choses à savoir pour ne pas finir célibataire à la fin du match

  1. L’un de vous deux est toujours plus compétitif que l’autre. Il faut l’accepter et le prendre en compte.
  2. Ce qu’il se passe sur le court doit rester sur le court. Certains aiment compter les points, d’autres non. Mais mieux vaut ne jamais rejeter d’anciens scores à la face de l’autre.
  3. Chacun progresse à son rythme. Nous sommes tous différents, et même si vous devenez tous deux des joueurs de tennis exceptionnels, l’un d’entre vous sera toujours meilleur. Et le meilleur des deux peut alors aider l’autre dans sa progression, plutôt que cette situation soit à l’origine de frustrations.
Laisser un commentaire